m
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation d'un simple cookie d'identification. Aucune autre exploitation n'est faite de ce cookie. OK
Image actualités

Documents  OLLAGNIER S | enregistrements trouvés : 7

O
     

-A +A

Filtres

Q


Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 30
Cote : 31331 RM

LIRE PLUS

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 80
Cote : 31330-02 RM

Le programme de rattrapage historique de bancarisation des données de qualité des
eaux souterraines au droit des Installations Classées et Sites Pollués (sites appelés
« ICSP ») de la région Lorraine s’inscrit dans le cadre de la convention nationale n° SU
0001672 du 10 décembre 2008 entre le Ministère de l'Ecologie, du Développement
Durable et de ‘l’Energie (MEDDE) et le BRGM. Cette convention a inscrit dans son
programme la bancarisation des données des sites restants de la région Lorraine.
Cette étude est cofinancée par le MEDDE, l’Agence de l’Eau Rhin-Meuse
(conventions n°10C54115 du 10/05/2010 et 11C54092 du 24/03/2011) et le BRGM
dans le cadre de ses opérations de service public (Fiche 2009 POLA 19).
Le programme de rattrapage historique de bancarisation des données de qualité des
eaux souterraines au droit des Installations Classées et Sites Pollués (sites appelés
« ICSP ») de la région Lorraine s’inscrit dans le cadre de la convention nationale n° SU
0001672 du 10 décembre 2008 entre le Ministère de l'Ecologie, du Développement
Durable et de ‘l’Energie (MEDDE) et le BRGM. Cette convention a inscrit dans son
programme la bancarisation des ...

BANQUE DE DONNEES ; QUALITE DE L'EAU ; EAU SOUTERRAINE ; INSTALLATION CLASSEE ; POLLUTION

LIRE PLUS

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 108
Cote : 24359-09 RM

L’arrêt progressif de l’exploitation minière dans le bassin ferrifère lorrain a conduit à des modifications du régime des eaux souterraines et à l’altération de leur qualité. A partir de 1995, l'Agence de l'eau Rhin-Meuse, la DREAL Lorraine et le BRGM Lorraine ont engagé des actions de connaissance et de protection de la ressource. Le BRGM assure ainsi depuis cette date la surveillance des eaux souterraines du bassin ferrifère lorrain, dans le cadre de ses activités de service public. Sur la période 2011-2013, le suivi quantitatif concerne 34 stations et le suivi qualitatif 41 stations. Le BRGM a été sollicité par l’Agence de l’eau Rhin-Meuse et la DREAL Lorraine pour réaliser une étude d’optimisation des réseaux de surveillance quantitative et qualitative du bassin ferrifère lorrain.
Le travail d’optimisation a consisté dans un premier temps à effectuer un état des lieux des stations et réseaux de surveillance existant sur le bassin ferrifère. 76 stations ont été identifiées à partir des listes établies dans l’état des lieux du Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE) du bassin ferrifère. Plusieurs réseaux de surveillance catalogués dans la banque ADES (Accès aux Données sur les Eaux Souterraines) ont été pris en compte, dont notamment le réseau du contrôle sanitaire, le réseau de surveillance patrimonial au titre de l’application de la Directive Cadre sur l’Eau (DCE), et le réseau de l’inventaire de la qualité des eaux souterraines de la région lorraine.
Une réflexion a été engagée avec les partenaires du projet pour préciser les enjeux de la surveillance. Les réunions de concertation ont conduit à identifier :
- un enjeu lié à la surveillance réglementaire (au titre de la DCE),
- un enjeu lié à la surveillance des eaux souterraines dans le cadre du SAGE du bassin ferrifère Lorrain (qui liste plusieurs actions / recommandations en liens avec la gestion de la ressource en eau du bassin ferrifère).
Les arguments techniques nécessaires à l’optimisation ont été apportés. Cette réflexion souligne notamment :
- l’importance de la surveillance des débits de débordement des réservoirs miniers pour le calcul de la recharge des réservoirs,
- le caractère homogène de la piézométrie des réservoirs miniers,
- l’hétérogénéité de la qualité au sein de chaque réservoir minier (due à des taux de renouvellement des eaux très variables selon les secteurs).
L’arrêt progressif de l’exploitation minière dans le bassin ferrifère lorrain a conduit à des modifications du régime des eaux souterraines et à l’altération de leur qualité. A partir de 1995, l'Agence de l'eau Rhin-Meuse, la DREAL Lorraine et le BRGM Lorraine ont engagé des actions de connaissance et de protection de la ressource. Le BRGM assure ainsi depuis cette date la surveillance des eaux souterraines du bassin ferrifère lorrain, dans le ...

MINE DE FER ; EXHAURE ; PIEZOMETRIE ; EAU SOUTERRAINE ; ENNOYAGE ; QUALITE DE L'EAU ; BASSIN FERRIFERE

LIRE PLUS

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Z