m
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation d'un simple cookie d'identification. Aucune autre exploitation n'est faite de ce cookie. OK
Image actualités

Documents  MICROPOLLUANT | enregistrements trouvés : 259

O

-A +A

Filtres

Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 103
Cote : 31729 RM

La conception d'un plan d'action visant à protéger une aire d'alimentation de captage
contre les pollutions liées à l'utilisation de fertilisants et de pesticides soulèvent de
nombreuses questions.
Destiné à l'ensemble des acteurs concernés par la protection d'une aire d'alimentation de
captage, ce guide a été conçu sous forme de fiches thématiques apportant des éléments de
réponse à différentes questions.

EAU POTABLE ; ALIMENTATION EN EAU ; PESTICIDE ; AGRICULTURE ; PRATIQUE AGRICOLE ; AIRE D'ALIMENTATION DE CAPTAGE ; CAPTAGE ; POLLUTION DIFFUSE ; DIRECTIVE CADRE EAU ; ENGRAIS ; MICROPOLLUANT ; PRODUIT PHYTOSANITAIRE ; METHODOLOGIE

LIRE PLUS

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 346

(temps de téléchargement un peu long - PDF volumineux)
Les Stations de Traitement des Eaux Usées (STEU) sont l'une des principales sources de rejet de résidus médicamenteux dans l'environnement. Depuis 2009, les Zones de Rejet Végétalisées (ZRV) sont mises en oeuvre entre le rejet de la STEU et le milieu récepteur, mais leurs capacités d'abattement sont encore peu étudiées. Pour combler ce manque, les performances d'épuration de 2 STEU et de leur ZRV, ont été évaluées pendant 2 années. Les résidus médicamenteux (86) ont eu une majorité de rendements d'épuration compris entre 30 et 70 % dans les ZRV et avec des maximums en été et des minimums en hiver. Relativement aux abattements observés sur les STEU en amont, la contribution des ZRV à l'épuration globale du site était inférieure à 30 % du flux entrant. Aussi, la réduction des volumes d'eau rejetés au milieu naturel a été corrélée avec une augmentation des concentrations en résidus médicamenteux. Par ailleurs, les plantes ont montré une capacité d'absorption des médicaments spécifique à l'espèce étudiée, alors que l'observation des concentrations dans les boues, a mis en évidence une tendance à une adsorption en été et un relargage en hiver des micro-polluants.
(temps de téléchargement un peu long - PDF volumineux)
Les Stations de Traitement des Eaux Usées (STEU) sont l'une des principales sources de rejet de résidus médicamenteux dans l'environnement. Depuis 2009, les Zones de Rejet Végétalisées (ZRV) sont mises en oeuvre entre le rejet de la STEU et le milieu récepteur, mais leurs capacités d'abattement sont encore peu étudiées. Pour combler ce manque, les performances d'épuration de 2 STEU et de ...

MICROPOLLUANT ; ASSAINISSEMENT ; ZONE DE REJET VEGETALISEE ; FILTRE PLANTE ; ROSEAU ; RESIDU PHARMACEUTIQUE ; ZONE HUMIDE ; MASSE D'EAU ARTIFICIELLE

LIRE PLUS

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 32

Sur le bassin Rhin-Meuse, les zones de rejet végétalisées sont maintenant très répandues en sortie de station de traitement
des eaux usées. Ces espaces aménagés entre la station d’épuration et le cours d’eau sont propices à l’accueil de la biodiversité. Ils ne font pas partie du dispositif de traitement mais contribuent dans une certaine mesure à la réduction des
impacts des rejets sur le milieu récepteur. Ils permettent avant tout de protéger les berges des cours d’eau et de recréer des
milieux humides fonctionnels.
Sur le bassin Rhin-Meuse, les zones de rejet végétalisées sont maintenant très répandues en sortie de station de traitement
des eaux usées. Ces espaces aménagés entre la station d’épuration et le cours d’eau sont propices à l’accueil de la biodiversité. Ils ne font pas partie du dispositif de traitement mais contribuent dans une certaine mesure à la réduction des
impacts des rejets sur le milieu récepteur. Ils permettent avant tout de ...

MICROPOLLUANT ; ASSAINISSEMENT ; ZONE DE REJET VEGETALISEE ; FILTRE PLANTE ; ROSEAU ; ZONE HUMIDE

LIRE PLUS

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 661
Cote : 20065 RM

APRES UN EXAMEN DES METHODOLOGIES EXISTANTES, DES APPROCHES D'ELABORATION DE CONCENTRATIONS DE REFERENCE NON REGLEMENTAIRES DANS LES EAUX DOUCES SONT PROPOSEES EN VUE DE PROTEGER LES ESPECES AQUATIQUES.L'OBJECTIF

BRYOPHYTE ; TOXICITE ; AOX ; ZINC ; PLOMB ; MICROPOLLUANT ; SEDIMENT ; CONSOMMATEUR ; QUALITE DE L'EAU

LIRE PLUS

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 100
Cote : 21451 RM

RESULTATS DES RECHERCHES CONCERNANT L'UTILISATION DES SYSTEMES ANTIOXYDANTS COMME BIOMARQUEURS CAPABLES DE REFLETER UNE EXPOSITION DES ORGANISMES A DES POLLUANTS ET DES EFFETS TOXIQUES. L'ETUDE A ETE CONDUITE SUR LES BIVALVES D'EAU DOUCE.

BIOMARQUEUR ; MICROPOLLUANT ; MICROPOLLUANT MINERAL ; TOXICITE ; INVERTEBRE ; BIVALVE ; ENZYME

LIRE PLUS

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 41
Cote : 23887-1 RM

C RIOU
LE PROGRAMME DE RECHERCHE VISE A PROMOUVOIR LA DEMARCHE D'ERM (EVALUATION DU RISQUE MICROBIOLOGIQUE) EN L'APPUYANT SUR DES FONCTIONS DOSE-REPONSE VALIDEES ET SUR UNE MEILLEURE ESTIMATION DE L'EXPOSITION DES CONSOMMATEURS. LE PROJET ENTEND TESTER LA VALIDITE DE CES FONCTIONS DANS LES CONDITIONS NATURELLES D'EXPOSITION DES INDIVIDUS ET DE SUIVIE DES PATHOGENES DANS L'ENVIRONNEMENT. L'OBJECTIF DU PROJET DE RECHERCHE EST DONC DE VALIDER LES EQUATIONS ET LES PARAMETRES DES FONCTIONS DOSE-REPONSE POUR CERTAINS VIRUS ET PROTOZOAIRES D'INTERET SANITAIRE, TRANSMIS PAR VOIE HYDRIQUE, EN COMBINANT UN SUIVI EPIDEMIOLOGIQUE DE TERRAIN INTENSIF ET DES ANALYSES VIROLOGIQUES ET PARASITOLOGIQUES DE L'EAU AU MOYEN DE TECHNIQUES SENSIBLES D'IDENTIFICATION (RESPECTIVEMENT RT-PCR ET IMUNOFLUORESCENCE). L'INCIDENCE DES TROUBLES DIGESTIFS AIGUS (TDA) OBSERVEE SERA CORRELEE AUX CONCENTRATIONS DE PATHOGENES MESUREES DANS L'EAU DISTRIBUEE.
C RIOU
LE PROGRAMME DE RECHERCHE VISE A PROMOUVOIR LA DEMARCHE D'ERM (EVALUATION DU RISQUE MICROBIOLOGIQUE) EN L'APPUYANT SUR DES FONCTIONS DOSE-REPONSE VALIDEES ET SUR UNE MEILLEURE ESTIMATION DE L'EXPOSITION DES CONSOMMATEURS. LE PROJET ENTEND TESTER LA VALIDITE DE CES FONCTIONS DANS LES CONDITIONS NATURELLES D'EXPOSITION DES INDIVIDUS ET DE SUIVIE DES PATHOGENES DANS L'ENVIRONNEMENT. L'OBJECTIF DU PROJET DE RECHERCHE EST DONC DE VALIDER LES ...

RISQUE SANITAIRE ; ANALYSE MICROBIOLOGIQUE ; MICROPOLLUANT ; TRAITEMENT DE L'EAU ; AMELIORATION DE LA QUALITE DE L'EAU ; OBJECTIF DE QUALITE ; MICROORGANISME PATHOGENE ; QUALITE DE L'EAU

LIRE PLUS

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 63 - 4
Cote : 25163-1 D RM

Entre petits et grands cours d'eau : l'écart se creuse.
Contamination par les micropolluants : Double impact!
De quoi souffrent les nappes?

MICROPOLLUANT ; EAU ; AMELIORATION DE LA QUALITE DE L'EAU ; AQUIFERE

LIRE PLUS

Z