m
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation d'un simple cookie d'identification. Aucune autre exploitation n'est faite de ce cookie. OK
Image actualités

Documents  FILTRE PLANTE | enregistrements trouvés : 34

O

-A +A

Filtres

Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 43

L'imperméabilisation et l'artificialisation des surfaces urbaines ont conduit, au fil des ans, à collecter des eaux pluviales polluées, les retombées atmosphériques, le lessivage des toitures et des surfaces imperméabilisées etc. Ces eaux contribuent à la saturation des réseaux unitaires et sont parfois collectées par des réseaux séparatifs d’eaux pluviales. Leur rejet dans les milieux aquatiques est défini comme des Rejets urbains de temps de pluie (RUTP). Ces rejets sont constitués par l’ensemble des eaux rejetées soit aux exutoires des réseaux séparatifs pluviaux soit aux surverses de réseaux unitaires ainsi qu’aux by-pass des stations d’épuration.
L'imperméabilisation et l'artificialisation des surfaces urbaines ont conduit, au fil des ans, à collecter des eaux pluviales polluées, les retombées atmosphériques, le lessivage des toitures et des surfaces imperméabilisées etc. Ces eaux contribuent à la saturation des réseaux unitaires et sont parfois collectées par des réseaux séparatifs d’eaux pluviales. Leur rejet dans les milieux aquatiques est défini comme des Rejets urbains de temps de ...

ASSAINISSEMENT ; RHIZOSPHERE ; GESTION DES EAUX PLUVIALES ; FILTRE PLANTE

LIRE PLUS

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

Cette étude propose donc un bilan de l’épuration par les procédés d’infiltration-percolation et de filtres plantés de roseaux présents sur le bassin Rhin-Meuse. Elle synthétise tout d’abord les configurations des stations et des réseaux qui les alimentent et confronte les dysfonctionnements aux différentes configurations. De cette première analyse est principalement ressortie des problèmes liés à la maîtrise hydraulique, et notamment la limitation des débits admis en traitement. Ensuite, ces procédés reposant sur le principe de la culture fixée sur support minéral granulaire, cette étude traite aussi des caractéristiques des matériaux filtrants mis en oeuvre, et de leur influence sur le traitement. Il n’a pas pu être mis en évidence des corrélations certaines entre leurs caractéristiques et les performances, mais les
diverses observations doivent permettre de réaliser un cadre de recommandation et l’élaboration d’un protocole d’étude de ces massifs filtrants, sur un échantillon de stations,
pour suivre dans le temps leur évolution.
Cette étude propose donc un bilan de l’épuration par les procédés d’infiltration-percolation et de filtres plantés de roseaux présents sur le bassin Rhin-Meuse. Elle synthétise tout d’abord les configurations des stations et des réseaux qui les alimentent et confronte les dysfonctionnements aux différentes configurations. De cette première analyse est principalement ressortie des problèmes liés à la maîtrise hydraulique, et notamment la ...

CULTURE FIXEE ; ASSAINISSEMENT ; EPURATION DE L'EAU ; INFILTRATION PERCOLATION ; FILTRE PLANTE

LIRE PLUS

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 29

Il propose des préconisations nouvelles liées à de récentes observations sur le bassin Rhin Meuse, et
insiste sur des recommandations déjà connues mais parfois mal appliquées

FILTRE PLANTE ; ASSAINISSEMENT ; RHIZOSPHERE ; CAHIER DES CHARGES ; METHODOLOGIE

LIRE PLUS

Z