m
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation d'un simple cookie d'identification. Aucune autre exploitation n'est faite de ce cookie. OK
Image actualités

Documents  POLLUTION DIFFUSE | enregistrements trouvés : 295

O

-A +A

Filtres

Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 53
Cote : 30114-10 RM

Suivi des pesticides dans les cours d’eau de Lorraine (partie RhinMeuse)
Suivi des pesticides dans les cours d’eau d’Alsace
Suivi des pesticides dans les cours d’eau de Champagne Ardenne
Suivi des pesticides dans les cours d'eau des petites régions agricoles
Suivi des pesticides dans les prises d'eau superficielles destinées à la production d'eau potable du bassin Rhin-Meuse

PESTICIDE ; POLLUTION DE L'EAU ; MASSE D'EAU DE SURFACE ; POLLUTION AGRICOLE ; POLLUTION DIFFUSE ; RESEAU DE MESURE ; CHLORTOLURON ; DIURON ; CARBENDAZIME ; GLYPHOSATE ; ATRAZINE ; BENTAZONE

LIRE PLUS

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 250

Les céréales représentent plus de 60% de la surface agricole utile (SAU) de la région Alsacienne. Le maïs est la culture prédominante avec 44% de la SAU, suivi par le blé tendre avec 14%. Le maïs est une culture historiquement prédominante dans la région et notamment dans la plaine, du fait de
conditions pédoclimatiques et d’une disponibilité en eau permettant de très bons rendements, généralement supérieurs aux moyennes nationales.
Cette forte spécialisation, accompagnée de rotations courtes, peut augmenter les pressions de maladies, adventices et ravageurs, et concourir à la diminution des taux de matière organique des sols. Pour compenser ces effets, les exploitants sont ainsi être amenés à utiliser des produits
phytosanitaires et des apports récurrents d’azote, qui altèrent la qualité des captages d’eau. De plus, dans le cas particulier du maïs grain, la récolte plus tardive rend l’implantation de cultures intermédiaires plus difficile. Les sols nus sont alors propices à la lixiviation du nitrate vers les eaux
souterraines.
Face à la situation alarmante de la qualité des captages, des changements de pratiques ont eu lieu afin de réduire les résidus de pesticides et la présence de nitrates. Les agriculteurs ont ainsi contractualisé des MAET pour réduire l’utilisation de pesticides sur les cultures et ont amélioré leur
gestion de l’azote. Toutefois, ces changements de pratiques sont encore insuffisants et ne permettent pas d’atteindre les objectifs de la Directive Cadre Européenne sur l’Eau.
La mise en place d’actions à l’échelle du territoire, impliquant l’ensemble des acteurs et soutenant
des filières économiquement attractives et favorables à la qualité de la ressource en eau
(agriculture biologique et cultures bas-intrants), permettrait d’initier des changements de pratiques pérennes et non dépendants de l’existence de subventions tout en assurant un intérêt économique pour l’exploitant.
Les céréales représentent plus de 60% de la surface agricole utile (SAU) de la région Alsacienne. Le maïs est la culture prédominante avec 44% de la SAU, suivi par le blé tendre avec 14%. Le maïs est une culture historiquement prédominante dans la région et notamment dans la plaine, du fait de
conditions pédoclimatiques et d’une disponibilité en eau permettant de très bons rendements, généralement supérieurs aux ...

AGRICULTURE ; PRATIQUE AGRICOLE ; CAPTAGE ; PROTECTION DE CAPTAGE ; PESTICIDE ; PRODUIT PHYTOSANITAIRE ; POLLUTION DIFFUSE

LIRE PLUS

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 251
Cote : 13766 RM

ETUDE DES APPORTS DE PHOSPHORE ET D'AZOTE ISSUS D'UN SOUS BASSIN VERSANT DU LAC LEMAN DURANT QUATRE ANNEES. ORIGINE ET SPECIATION DE L'AZOTE ET DU PHOSPHORE DANS LE BASSIN DU REDON ETABLISSEMENT D'UN BILAN ENTREE SORTIE. COMPARAISON DES FLUX ET DES CONCENTRATIONS EN PLUSIEURS POINTS DU BASSIN VERSANT. PRISE EN COMPTE DE TOUTES LES SOUS UNITES (PRECIPITATION, LESSIVAGE, ETIAGE, CRUE) COMPOSANT LE BASSIN VERSANT, AINSI QUE DE LEUR ORGANISATION SPATIALE, DE LEURS INTERCONNEXIONS, ET DE LEUR SITUATION PAR RAPPORT AU RESEAU HYDROGRAPHIQUE. CETTE VISION DE L'ORGANISAITON DU BASSIN VERSANT ABOUTIT A DES CONCLUSIONS METHODOLOGIQUES (EVALUATION DES APPORTS DIFFUS) ET A DES PROPOSITIONS PRATIQUES SUR LEUR TRAITEMENT.
ETUDE DES APPORTS DE PHOSPHORE ET D'AZOTE ISSUS D'UN SOUS BASSIN VERSANT DU LAC LEMAN DURANT QUATRE ANNEES. ORIGINE ET SPECIATION DE L'AZOTE ET DU PHOSPHORE DANS LE BASSIN DU REDON ETABLISSEMENT D'UN BILAN ENTREE SORTIE. COMPARAISON DES FLUX ET DES CONCENTRATIONS EN PLUSIEURS POINTS DU BASSIN VERSANT. PRISE EN COMPTE DE TOUTES LES SOUS UNITES (PRECIPITATION, LESSIVAGE, ETIAGE, CRUE) COMPOSANT LE BASSIN VERSANT, AINSI QUE DE LEUR ORGANISATION ...

PHOSPHORE TOTAL ; REJET EN COURS D'EAU ; POLLUTION DIFFUSE ; PRECIPITATION ATMOSPHERIQUE ; LESSIVAGE DU SOL ; CRUE ; ETIAGE ; SEDIMENT ; LAC ; BORE ; QUALITE DE L'EAU

LIRE PLUS

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.


Cote : 16217 RM

COMPTE RENDU DES ATELIERS SUR LES THEMES : LA FAUNE : PECHE, ETANGS, CHASSE - L'EAU : POLICE DE L'EAU, DIRECTIVE NITRATE, PROJET DE LOI SUR L'EAU, POLLUTIONS DIFFUSES - DECHETS : ORDURES MENAGERES, POLLUTION DES SOLS - FORMATION : DES AGENTS DES DDAF A L'ECOLOGIE ET L'ENVIRONNEMENT - ZONES HUMIDES : DIRECTIVES HABITAT DES OISEAUX, LOI SUR L'EAU AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ET GESTION DE L'ENVIRONNEMENT LES ETABLISSEMENTS CLASSES. UN DOSSIER SUR LES DECHETS MENAGERS ET LEUR TRAITEMENT EST INCLUS DANS LE DOSSIER.
COMPTE RENDU DES ATELIERS SUR LES THEMES : LA FAUNE : PECHE, ETANGS, CHASSE - L'EAU : POLICE DE L'EAU, DIRECTIVE NITRATE, PROJET DE LOI SUR L'EAU, POLLUTIONS DIFFUSES - DECHETS : ORDURES MENAGERES, POLLUTION DES SOLS - FORMATION : DES AGENTS DES DDAF A L'ECOLOGIE ET L'ENVIRONNEMENT - ZONES HUMIDES : DIRECTIVES HABITAT DES OISEAUX, LOI SUR L'EAU AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ET GESTION DE L'ENVIRONNEMENT LES ETABLISSEMENTS CLASSES. UN DOSSIER SUR LES ...

POLITIQUE DE L'EAU ; GESTION DE L'EAU ; FAUNE ; PECHE ; LAC ; CHASSE ; POLICE DE L'EAU ; LOI SUR L'EAU ; POLLUTION DIFFUSE ; NITRATE ; AGRICULTURE ; POLLUTION DU SOL ; ORDURE MENAGERE ; FORMATION PROFESSIONNELLE ; ZONE HUMIDE ; AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ; INSTALLATION CLASSEE ; DECHETTERIE ; COMPOSTAGE DE BOUE ; POLITIQUE DE DECHET ; GESTION DE DECHET ; COUT ; EMBALLAGE

LIRE PLUS

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 80
Cote : 16599-1 RM

ETUDE QUANTITATIVE DES SOURCES DE POLLUTION DIFFUSE PAR LES SOLVANTS CHLORES, ET LEUR HIERARCHISATION, EN VUE DE L'ELABORATION D'UNE STRATEGIE DE REDUCTION DES APPORTS DIFFUS DE SOLVANTS DANS L'ENVIRONNEMENT AQUATIQUE. LES SOLVANTS CHLORES SONT LES CHLOROMETHANES, LES CHLOROETHANES ET LES CHLOROETHENES

SOLVANT CHLORE ; MICROPOLLUANT ORGANIQUE ; CHLOROMETHANE ; CHLOROFORME ; DICHLOROMETHANE ; TETRACHLORURE DE CARBONE ; CHLOROETHANE ; TETRACHLOROETHYLENE ; POLLUTION DIFFUSE ; TOXICITE ; CONSOMMATEUR ; TRAITEMENT DE SURFACE ; BLANCHISSERIE ; INDUSTRIE CHIMIQUE ; PEINTURE ; TRAITEMENT DE L'EAU ; DECHET INDUSTRIEL ; INCINERATION DE DECHET ; TRICHLOROETHYLENE

LIRE PLUS

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Z