m
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation d'un simple cookie d'identification. Aucune autre exploitation n'est faite de ce cookie. OK
Image actualités

Documents  OFFICE FRANCAIS DE LA BIODIVERSITE | enregistrements trouvés : 57

O

-A +A

Filtres

Q


Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
6y

Ce panorama présente un état des lieux des enjeux en termes d’adaptation au changement climatique et de biodiversité dans la région Grand Est, ainsi que les acteurs régionaux contribuant ou susceptibles de contribuer au déploiement de Solutions fondées sur la Nature pour l’adaptation au changement climatique.

Il est le fruit du travail de l'animatrice régionale ARTISAN en Grand Est, et de l'implication de tous les membres du groupe de travail sur les Solutions d'adaptation fondées sur la Nature en Grand Est : l'Office Français de la Biodiversité, le Conseil régional Grand Est, la DREAL, la DRAAF, l'Agence de l'eau Rhin-Meuse, l'Agence de l'eau Seine-Normandie, l'ADEME, le Cerema, la Banque des territoires et l'INRAE.
Ce panorama présente un état des lieux des enjeux en termes d’adaptation au changement climatique et de biodiversité dans la région Grand Est, ainsi que les acteurs régionaux contribuant ou susceptibles de contribuer au déploiement de Solutions fondées sur la Nature pour l’adaptation au changement climatique.

Il est le fruit du travail de l'animatrice régionale ARTISAN en Grand Est, et de l'implication de tous les membres du groupe de travail ...

CHANGEMENT CLIMATIQUE ; BIODIVERSITE

LIRE PLUS

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

Environ 900 substances chimiques, présentes dans les produits de la vie courante et les pesticides, sont considérées comme des perturbateurs endocriniens par l’Anses. Ils peuvent perturber les fonctions biologiques de certaines espèces, notamment la reproduction. Parmi les effets observés, le phénomène d’intersexualité correspond à un processus de féminisation ou de masculinisation anormale des individus. La contamination est particulièrement marquée dans les milieux aquatiques et concerne notamment les poissons. Ce nouveau numéro des mémOs présente les résultats d’une étude de grande ampleur menée par l’Ineris sur 4 espèces de cyprinidés en France.
Environ 900 substances chimiques, présentes dans les produits de la vie courante et les pesticides, sont considérées comme des perturbateurs endocriniens par l’Anses. Ils peuvent perturber les fonctions biologiques de certaines espèces, notamment la reproduction. Parmi les effets observés, le phénomène d’intersexualité correspond à un processus de féminisation ou de masculinisation anormale des individus. La contamination est particulièrement ...

AMENAGEMENT DE COURS D'EAU ; BIODIVERSITE ; SUBSTANCE DANGEREUSE ; POLLUTION DE L'EAU

LIRE PLUS

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

La compensation des atteintes à la biodiversité consiste à apporter une contrepartie aux incidences notables d'un projet sur l'environnement, en tenant compte des espèces, des habitats naturels et des fonctions associées. Après l'évitement et la réduction, elle vise à réaliser des projets de moindre impact, respectant l'objectif " d'absence de perte nette, voire de gain de biodiversité ". Veiller au respect de cet objectif nécessite de dimensionner séparément les pertes de biodiversité engendrées par un projet et les gains apportés par la compensation, puis d'en vérifier l'équivalence. À cette fin, de nombreuses méthodes ont été développées, engendrant parfois incompréhensions et inégalités de traitement entre projets. Aussi, l'harmonisation des pratiques en matière de dimensionnement ex ante de la compensation des atteintes à la biodiversité via le " développement d'une approche standardisée " constitue désormais une volonté forte de l'État (action 90 du Plan biodiversité ; MTES, 2018). Afin d'y répondre, cette étude dresse une typologie des méthodes disponibles, présente un état de l'art des pratiques en vigueur et propose des pistes de réflexion en matière de dimensionnement de la compensation.
La compensation des atteintes à la biodiversité consiste à apporter une contrepartie aux incidences notables d'un projet sur l'environnement, en tenant compte des espèces, des habitats naturels et des fonctions associées. Après l'évitement et la réduction, elle vise à réaliser des projets de moindre impact, respectant l'objectif " d'absence de perte nette, voire de gain de biodiversité ". Veiller au respect de cet objectif nécessite de ...

BIODIVERSITE ; AMENAGEMENT DE COURS D'EAU ; POLITIQUE DE L'EAU ; DGAE

LIRE PLUS

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

La structure et les dynamiques hydromorphologiques des milieux aquatiques sont des éléments essentiels, qui conditionnent les habitats disponibles pour les communautés biologiques, et sont susceptibles d'être altérées par l'action de l'homme. Ces caractéristiques hydromorphologiques représentent, par ailleurs, l'un des éléments de qualité nécessaire à la définition de l'état écologique des masses d'eau lacustres, dans le contexte de mise en oeuvre de la directive cadre sur l'eau (DCE).
La structure et les dynamiques hydromorphologiques des milieux aquatiques sont des éléments essentiels, qui conditionnent les habitats disponibles pour les communautés biologiques, et sont susceptibles d'être altérées par l'action de l'homme. Ces caractéristiques hydromorphologiques représentent, par ailleurs, l'un des éléments de qualité nécessaire à la définition de l'état écologique des masses d'eau lacustres, dans le contexte de mise en ...

BIODIVERSITE ; AMENAGEMENT DE COURS D'EAU ; HYDROMORPHOLOGIE ; QUALITE DE L'EAU

LIRE PLUS

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 4

Le Grand Est possède une grande diversité de milieux naturels et de paysages. Ce
patrimoine commun, abritant une richesse faunistique et floristique importante, est aujourd’hui
menacé. Les effets du changement climatique, mais également de nos modes
de vie, de production, de déplacement et de consommation deviennent tangibles.

BIODIVERSITE ; POLITIQUE DE L'EAU ; DGAE

LIRE PLUS

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

L’Observatoire Grand Est de la Biodiversité (OGEB) a été initié en 2016 par la Région Grand Est en lien avec le Collectif Régional dont l’Office français de la biodiversité (OFB) est partie prenante. Il a pour mission d’évaluer les effets des actions en faveur de la biodiversité sur le territoire par le suivi d’indicateurs ou outils de mesures.

POLITIQUE DE L'EAU ; POLITIQUE DE L'ENVIRONNEMENT ; DGAE ; BIODIVERSITE ; MILIEU NATUREL ; ESPACE NATUREL SENSIBLE ; ECOLOGIE ; ENVIRONNEMENT ; FAUNE ; FLORE ; AMENAGEMENT DE COURS D'EAU

LIRE PLUS

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : RP-220221-

L'Office français de la biodiversité et le Service des données et études statistiques du ministère de la Transition écologique publient la nouvelle édition des « Chiffres clés sur l’eau et les milieux aquatiques ». À partir d’une sélection de données synthétiques, cette publication apporte un éclairage sur les principaux enjeux que représentent l’eau douce et les milieux aquatiques.

ECOSYSTEME AQUATIQUE ; MILIEU NATUREL ; ANALYSE ; INVENTAIRE ; TOUS ; DGAE ; POLITIQUE DE L'EAU ; AMENAGEMENT DE COURS D'EAU

LIRE PLUS

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 108
Cote : RP-240621-

L’IQE (Indice*de qualité écologique) a été développé par le Muséum national d’Histoire naturelle pour caractériser la biodiversité* à l’échelle d’un site d’étude d’une superficie de 10 à 100 ha. Ces inventaires cherchent à caractériser : -la patrimonialité du site : observe-t-on des espèces ou des habitats, rares, menacés ? -la fonctionnalité du site : s’inscrit-il de manière cohérente dans le paysage, peut-il participer au déplacement des espèces ? -la diversité des oiseaux et des habitats naturels. Les résultats sont restitués sous la forme d’un rapport d’expertise, qui contient :
-les résultats détaillés des inventaires ; -des représentations graphiques de ces résultats, notamment sous la forme d’un radar synthétique ; -des préconisations d’aménagement et de gestion pour conserver et favoriser la biodiversité - L’IPE (Indice de potentialité écologique) est une version succincte de l’IQE. Basé sur les mêmes critères* que l’IQE, il permet, suite à une seule journée d’inventaire, de dresser à grands traits un un pré-diagnostic d’un site.
L’IQE (Indice*de qualité écologique) a été développé par le Muséum national d’Histoire naturelle pour caractériser la biodiversité* à l’échelle d’un site d’étude d’une superficie de 10 à 100 ha. Ces inventaires cherchent à caractériser : -la patrimonialité du site : observe-t-on des espèces ou des habitats, rares, menacés ? -la fonctionnalité du site : s’inscrit-il de manière cohérente dans le paysage, peut-il participer au déplacement des ...

BIODIVERSITE ; INDICE DE QUALITE ; ECOLOGIE ; BON POTENTIEL ECOLOGIQUE ; INVENTAIRE DE QUALITE ; QUALITE DE L'EAU

LIRE PLUS

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Afin d’aider les agriculteurs à réduire l’utilisation des produits phytosanitaires, un appel à projets a été lancé le 26 septembre. Financé par l’Office français de la biodiversité (OFB), il rentre dans le cadre des actions du programme Ecophyto II+.

PRODUIT PHYTOSANITAIRE ; PRATIQUE AGRICOLE ; AGRICULTURE ; POLITIQUE DE L'EAU ; DGAE

LIRE PLUS

Z