m
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation d'un simple cookie d'identification. Aucune autre exploitation n'est faite de ce cookie. OK
Image actualités

Documents  ICUBE | enregistrements trouvés : 5

O
     

-A +A

Filtres

Q


Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 81

L’objectif de ce stage est de créer un déversoir d’orage associant performance
hydraulique et faci lité d’instrumentation suivant certaines contraintes géométriques et
hydrauliques extérieures. Le déversoir d’orage doit répondre aux besoins et aux contextes de
l’Eurométropole de Strasbourg .
Dans un premier temps, nous avons rappelé le contexte réglementaire et nous avons
réalisé un diagnostic des déversoirs d’orages exi stants à Strasbourg. Dans la continuité du
travail menée depuis 3 ans sur les déversoirs d’orage entre le laboratoire Icube et
l’Eurométropole de Strasbourg, une base de données des différents déversoirs présents sur le
réseau de Strasbourg a été réalisée. Cette cartographie des déversoirs a permis de classifier et
de définir les contraintes géométriques et hydrauliques du contexte strasbourgeois.
Dans un deuxième temps, en s'appuyant sur la base de données précédente, une étude
spécifique des jonctions de collecteur en entrée de l'ouvrage a été faite. L'impact
hydrodynamique de ces jonctions sur le fonctionnement du déversoir a contribué à définir des
critères de dimensionnement des conduites et ouvrages amont.
Dans un troisième temps, nous avons dimensionn é le déversoir, en se basant sur les
contraintes géométriques du réseau existant, c’est un déversoir d’orage latéral à crête haute.
Nous avons créé un fichier de dimensionnement du déversoir sous Excel pour atteindre notre
objectif.
Enfin, La modélisation 3D nous a perm is de montrer les complexités d’écoulement du
déversoir d’orage et de comparer les lignes d’eaux des simulations 3D avec l’étude de
dimensionnement du déversoir d’orage en 1D. L’analyse des modélisations contribue à la
rédacti on d'un guide (une note technique) qui indique les conclusions de l’étude.
L’objectif de ce stage est de créer un déversoir d’orage associant performance
hydraulique et faci lité d’instrumentation suivant certaines contraintes géométriques et
hydrauliques extérieures. Le déversoir d’orage doit répondre aux besoins et aux contextes de
l’Eurométropole de Strasbourg .
Dans un premier temps, nous avons rappelé le contexte réglementaire et nous avons
réalisé un diagnostic ...

GESTION DES EAUX PLUVIALES ; ASSAINISSEMENT ; DEVERSOIR D'ORAGE ; REJET URBAIN PAR TEMPS DE PLUIE ; CARACTERISTIQUE HYDRAULIQUE

LIRE PLUS

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 346

(temps de téléchargement un peu long - PDF volumineux)
Les Stations de Traitement des Eaux Usées (STEU) sont l'une des principales sources de rejet de résidus médicamenteux dans l'environnement. Depuis 2009, les Zones de Rejet Végétalisées (ZRV) sont mises en oeuvre entre le rejet de la STEU et le milieu récepteur, mais leurs capacités d'abattement sont encore peu étudiées. Pour combler ce manque, les performances d'épuration de 2 STEU et de leur ZRV, ont été évaluées pendant 2 années. Les résidus médicamenteux (86) ont eu une majorité de rendements d'épuration compris entre 30 et 70 % dans les ZRV et avec des maximums en été et des minimums en hiver. Relativement aux abattements observés sur les STEU en amont, la contribution des ZRV à l'épuration globale du site était inférieure à 30 % du flux entrant. Aussi, la réduction des volumes d'eau rejetés au milieu naturel a été corrélée avec une augmentation des concentrations en résidus médicamenteux. Par ailleurs, les plantes ont montré une capacité d'absorption des médicaments spécifique à l'espèce étudiée, alors que l'observation des concentrations dans les boues, a mis en évidence une tendance à une adsorption en été et un relargage en hiver des micro-polluants.
(temps de téléchargement un peu long - PDF volumineux)
Les Stations de Traitement des Eaux Usées (STEU) sont l'une des principales sources de rejet de résidus médicamenteux dans l'environnement. Depuis 2009, les Zones de Rejet Végétalisées (ZRV) sont mises en oeuvre entre le rejet de la STEU et le milieu récepteur, mais leurs capacités d'abattement sont encore peu étudiées. Pour combler ce manque, les performances d'épuration de 2 STEU et de ...

MICROPOLLUANT ; ASSAINISSEMENT ; ZONE DE REJET VEGETALISEE ; FILTRE PLANTE ; ROSEAU ; RESIDU PHARMACEUTIQUE ; ZONE HUMIDE ; MASSE D'EAU ARTIFICIELLE

LIRE PLUS

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 36

Dans le cadre de ses travaux sur les Zones de Rejet Végétalisées, l’AERM souhaite des informations concernant les temps de séjour dans 3 ZRV du Haut-Rhin ayant déjà fait l’objet de bilans sur la
qualité de leurs effluents. La présente étude a pour objectif d’accéder à un certain nombre de paramètres hydrodynamiques selon les approches systémiques développées en génie des procédés, à
savoir la méthode de la Distribution des Temps de Séjour (DTS, méthode de traçage).
Dans le cadre de ses travaux sur les Zones de Rejet Végétalisées, l’AERM souhaite des informations concernant les temps de séjour dans 3 ZRV du Haut-Rhin ayant déjà fait l’objet de bilans sur la
qualité de leurs effluents. La présente étude a pour objectif d’accéder à un certain nombre de paramètres hydrodynamiques selon les approches systémiques développées en génie des procédés, à
savoir la méthode de la Distribution des Temps de Séjour (DTS, ...

ASSAINISSEMENT ; ZONE DE REJET VEGETALISEE ; ZONE HUMIDE

LIRE PLUS

Z