m
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation d'un simple cookie d'identification. Aucune autre exploitation n'est faite de ce cookie. OK
Image actualités

Documents  SDEA | enregistrements trouvés : 33

O

-A +A

Filtres

Q


Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 8

Cette plaquette vise à attirer l’attention des gestionnaires d’ouvrages d’assainissement sur une série de mesures susceptibles d’être mises en oeuvre en phases de conception et/ou d’exploitation pour optimiser les dépenses énergétiques de leur STEU. Elle a vocation à être complétée par un guide détaillé de recommandations en faveur d’une gestion optimisée des consommations énergétiques des ouvrages d’épuration.

ASSAINISSEMENT ; ECONOMIE D'ENERGIE ; STATION D'EPURATION

LIRE PLUS

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 2

Les captages du Piémont Bas-Rhinois (Zellwiller, Epfig, Dambach la ville et Kintzheim) et ceux de
Mommenheim, exploités par le SDEA Alsace-Moselle, présentent des problématiques de pollution par les nitrates et/ou les pesticides.

AGRICULTURE ; PRATIQUE AGRICOLE ; ECONOMIE ; RESSOURCE EN EAU ; QUALITE DE L'EAU ; CAPTAGE ; EAU POTABLE ; AIRE D'ALIMENTATION DE CAPTAGE ; bas niveau d'impact ; RETOUR D'EXPERIENCE

LIRE PLUS

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 250

Les céréales représentent plus de 60% de la surface agricole utile (SAU) de la région Alsacienne. Le maïs est la culture prédominante avec 44% de la SAU, suivi par le blé tendre avec 14%. Le maïs est une culture historiquement prédominante dans la région et notamment dans la plaine, du fait de conditions pédoclimatiques et d’une disponibilité en eau permettant de très bons rendements, généralement supérieurs aux moyennes nationales.

AGRICULTURE ; PRATIQUE AGRICOLE ; ECONOMIE ; RESSOURCE EN EAU ; QUALITE DE L'EAU ; CAPTAGE ; EAU POTABLE ; AIRE D'ALIMENTATION DE CAPTAGE

LIRE PLUS

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 70
Cote : 32042 RM

Ce guide a pour objectif de fournir des éléments d'aide à la décision pour la réalisation d'aménagements durables, dont l'entretien sera réalisé sans produits phytosanitaires.

METHODOLOGIE ; PESTICIDE ; COLLECTIVITE TERRITORIALE ; DESHERBAGE ; ESPACE VERT ; VEGETALISATION ; BIODIVERSITE ; ZONE DE REJET VEGETALISEE

LIRE PLUS

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
2y


Cote : 31791 D RM

Cette plaquette présente les dispositions à prendre pour respecter la réglementation en vigueur pour les rejets d'eaux qui ne proviennent pas d'habitations domestiques mais d'entreprises

DECHET SPECIAL ; SUBSTANCE DANGEREUSE ; POLLUTION DE L'EAU ; GESTION DE DECHET ; AIDE AGENCE ; ARTISANAT ; GARAGE ; RESTAURATION COLLECTIVE ; ASSAINISSEMENT

LIRE PLUS

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 4
Cote : 20501 RM

L'opération collective de lutte contre les pollutions diffuses du Périmètre de Benfeld et environs a débuté officiellement le 5 juin 2013 par la signature d'un contrat de partenariat,entre le SDEA- Périmètre de Benfeld et Environs et L'Agence de l'Eau Rhin-Meuse et s'est achevée le 30 juin 2016.

POLLUTION DIFFUSE ; ECONOMIE ; ENVIRONNEMENT ; INDUSTRIE

LIRE PLUS

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 306

Le Syndicat des Eaux et de l’Assainissement Alsace Moselle (SDEA) a passé un marché pour une étude de faisabilité du développement de l’agriculture biologique pour la protection de la ressource en eau de captages dégradés des territoires du Piémont BasRhinois et de Mommenheim concernant une surface de 5 313 ha.
Ces captages présentent des problèmes de qualité d’eau en nitrates et/ou pesticides.
Or, l’agriculture biologique est considérée aujourd’hui comme un levier efficace et pérenne pour protéger la ressource en eau, comme en témoigne la dernière synthèse réalisée par l’Institut Technique de l’Agriculture Biologique (ITAB) sur ses externalités positives.
Avec plus de trente années de métier dans le développement de l’agriculture
biologique en Alsace, l’Organisation Professionnelle de l’Agriculture Biologique en Alsace (OPABA) a été sélectionnée pour la réalisation de cette étude qui repose sur trois phases
principales :
- la première a pour objectif de caractériser les cultures et/ou systèmes d’élevages qui
peuvent potentiellement se développer sur ces deux zones et de réaliser des fiches
technico-économiques;
- la seconde a pour objectif d’effectuer un état des lieux des filières biologiques qui
peuvent valoriser les productions de ces territoires (grandes cultures, bovins
allaitants, volailles de chair, autres viandes, œufs, bovins laits, caprins laits, fruits et
légumes, cultures innovantes), en enquêtant un corpus d’opérateurs (coopératives,
minotiers, fabricants d’aliments du bétail, bouchers, épiceries, GMS, etc). Deux focus
particuliers ont été réalisés sur la structuration de la filière en grandes cultures
biologiques et sur le débouché de la restauration hors domicile.
- la troisième consiste en la synthèse finale et la détermination des pistes d’actions
pour œuvrer au développement de l’AB.
Enfin, 3 benchmarks ont été réalisés sur des initiatives intéressantes qui ont été
menées pour développer l’AB et qui pourraient inspirer des projets sur le territoire alsacien :
« Eau en Saveurs », le territoire du Burgenland, le financement de la station de Maisse. Pour chacune, les facteurs de réussite et de transposabilité ont été déterminés.
Afin de réaliser une partie de ce travail, le cabinet d’étude franco-allemand
ECOZEPT, spécialisé sur les marchés biologiques, a été mandaté.
La sollicitation d’experts et de référents professionnels nous a permis de consolider
les résultats obtenus.
28 fiches technico-économiques et 7 fiches filières ont été créées.
165 opérateurs ont été enquêtés.
Des pistes d’actions pour l’ensemble des filières de production ont été définies.
Oui, l’agriculture biologique se développe. Oui, des opérateurs sont à la recherche de
matières premières bio et locales. Selon les productions et la structuration des filières, elles peuvent potentiellement se développer sur les zones d’étude. Pour les cultures innovantes
(chanvre, betterave à sucre, tabac, etc) et la filière caprin lait, tout reste à construire.
Dans un contexte européen et national de changement d’échelle de la bio, il est plus
que jamais indispensable d’accompagner les porteurs de projets, les producteurs bio et la mise en place de filières équitables Nord-Nord pour le développement d’une agriculture
biologique locale et solidaire. Pour que l’eau soit protégée. Pour que l’agriculture bio alsacienne et française se développe durablement.
Le Syndicat des Eaux et de l’Assainissement Alsace Moselle (SDEA) a passé un marché pour une étude de faisabilité du développement de l’agriculture biologique pour la protection de la ressource en eau de captages dégradés des territoires du Piémont BasRhinois et de Mommenheim concernant une surface de 5 313 ha.
Ces captages présentent des problèmes de qualité d’eau en nitrates et/ou pesticides.
Or, l’agriculture ...

CAPTAGE ; AGRICULTURE BIOLOGIQUE ; PERIMETRE DE PROTECTION ; PROTECTION DE CAPTAGE ; NITRATE ; AGRICULTURE ; PRODUIT PHYTOSANITAIRE ; PESTICIDE ; EAU POTABLE

LIRE PLUS

Z