m
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation d'un simple cookie d'identification. Aucune autre exploitation n'est faite de ce cookie. OK
Image actualités

Documents  ZAESSINGUE | enregistrements trouvés : 8

O
     

-A +A

Filtres

Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 106

Suivi des performances de trois zones de rejet végétalisées et mise en perspective avec d’autres
dispositifs du bassin Rhin-Meuse
Les performances épuratoires des Zones de Rejet Végétalisées (ZRV) implantées en sortie de station de
traitement des eaux usées (STEU) sont aujourd’hui peu connues et sujettes à discussion. L’Agence de l’eau
Rhin-Meuse réalise pour cela depuis 2009 un suivi de trois ZRV situées dans le Haut-Rhin afin de mettre en évidence la part d’abattement épuratoire apportée par ces zones. Chaque ZRV étudiée est située en sortie de STEU de type filtre planté de roseaux (FPR), avant rejet au milieu récepteur. Les résultats de cette étude permettent d’avancer des enseignements intéressants quant à l’efficacité des
ZRV sur le plan épuratoire. On constate notamment un effet faible à nul sur les paramètres MES, DCO et DBO5 mais un abattement significatif en période estivale pour les paramètres NGL et Pt, selon les ZRV, moins traités par la station. En revanche des relargages sont constatés en période hivernale. Enfin, l’accumulation de boues et de végétaux génère sédiments et macrodéchets dont la gestion doit être prise en compte à la conception.
Ce suivi fut comparé avec deux autres ZRV situées en Meurthe-et-Moselle (54) en aval d’un filtre planté de roseaux d’un seul étage. Celles-ci ont été créées sous la forme de prairie humide, moins répandue sur le bassin Rhin-Meuse. Ces ZRV, rustiques et simples d’exploitation, semblent apporter un abattement
épuratoire sur les paramètres généraux (BBO5, DCO, MES, NO3, Pt, …).
Enfin, suite à plusieurs visites effectuées sur les ZRV, des retours d’expériences ont pu être recueillis auprès des exploitants. Ceux-ci ont permis la création d’une plaquette de communication sur l’exploitation et l’entretien de ces zones. En effet, il n’y a à ce jour que très peu de recommandations sur l’entretien des
ZRV. Le développement excessif de la végétation et le comblement progressif de certaines zones ont pu être constatés sur un grand nombre de ZRV. Cette plaquette à destination des exploitants, des élus, des
bureaux d’études, etc. fournit donc des indications générales sur l’entretien des abords, des berges et du
cœur de la ZRV.
Suivi des performances de trois zones de rejet végétalisées et mise en perspective avec d’autres
dispositifs du bassin Rhin-Meuse
Les performances épuratoires des Zones de Rejet Végétalisées (ZRV) implantées en sortie de station de
traitement des eaux usées (STEU) sont aujourd’hui peu connues et sujettes à discussion. L’Agence de l’eau
Rhin-Meuse réalise pour cela depuis 2009 un suivi de trois ZRV situées dans le ...

ASSAINISSEMENT ; ZONE DE REJET VEGETALISEE ; ZONE HUMIDE

LIRE PLUS

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 36

Dans le cadre de ses travaux sur les Zones de Rejet Végétalisées, l’AERM souhaite des informations concernant les temps de séjour dans 3 ZRV du Haut-Rhin ayant déjà fait l’objet de bilans sur la
qualité de leurs effluents. La présente étude a pour objectif d’accéder à un certain nombre de paramètres hydrodynamiques selon les approches systémiques développées en génie des procédés, à
savoir la méthode de la Distribution des Temps de Séjour (DTS, méthode de traçage).
Dans le cadre de ses travaux sur les Zones de Rejet Végétalisées, l’AERM souhaite des informations concernant les temps de séjour dans 3 ZRV du Haut-Rhin ayant déjà fait l’objet de bilans sur la
qualité de leurs effluents. La présente étude a pour objectif d’accéder à un certain nombre de paramètres hydrodynamiques selon les approches systémiques développées en génie des procédés, à
savoir la méthode de la Distribution des Temps de Séjour (DTS, ...

ASSAINISSEMENT ; ZONE DE REJET VEGETALISEE ; ZONE HUMIDE

LIRE PLUS

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 9
Cote : 01957 PP 68 RM

PERIMETRE DE PROTECTION

LIRE PLUS

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.


Cote : RP-280411-04

Réunis la semaine dernière, les délégués de la Communauté de communes de la Vallée de Hundsbach ont voté les budgets primitifs. Une séance rondement menée par le président, René Danési qui une fois encore, a annoncé que la pression fiscale n'augmentera pas.

BUDGET DES COLLECTIVITES ; REDEVANCE D'ASSAINISSEMENT ; ASSAINISSEMENT ; AIDE AGENCE ; agencerm ; INTERCOMMUNALITE ; QUALITE DE L'EAU

LIRE PLUS

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.


Cote : RP-220911-04

La rhizosphère de Walbach et Zaessingue, en fonctionnement depuis un an, sera inaugurée ce vendredi 23 septembre. La station d'épuration, d'un coût total de 566 000 EUR HT (terrain compris), est financée à 35 % par le SIVOM Wahlbach-Zaessingue, qui a dû faire un emprunt de 800 000 EUR, et donc par les contribuables (**). A cela s'ajoute 1,319 million d'EUR HT (subventionné en moyenne à 70 % par l'Agence de l'eau et le Conseil général) pour les travaux d'assainissement, avec la mise en place d'un collecteur intercommunal et d'un réseau séparatif pour les eaux usées et les eaux pluviales, là où c'était possible (Wahlbach est équipé à 70 % et Zaessingue à 50 %).
La rhizosphère de Walbach et Zaessingue, en fonctionnement depuis un an, sera inaugurée ce vendredi 23 septembre. La station d'épuration, d'un coût total de 566 000 EUR HT (terrain compris), est financée à 35 % par le SIVOM Wahlbach-Zaessingue, qui a dû faire un emprunt de 800 000 EUR, et donc par les contribuables (**). A cela s'ajoute 1,319 million d'EUR HT (subventionné en moyenne à 70 % par l'Agence de l'eau et le Conseil général) pour les ...

STATION D'EPURATION ; RHIZOSPHERE ; ASSAINISSEMENT COLLECTIF ; agencerm

LIRE PLUS

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.


Cote : RP-220911-05

La station de traitement des eaux usées de Wahlbach-Zaessingue utilise un procédé d'épuration par « filtres plantés de roseaux ».

ZONE HUMIDE ; RESEAU D'ASSAINISSEMENT ; RHIZOSPHERE ; ASSAINISSEMENT

LIRE PLUS

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.


Cote : RP-300911-04

L'inauguration de la rhizosphère de Wahlbach-Zaessingue vendredi dernier. l'investissement pour cet équipement s'élève à plus de 566 000 EUR dont 70 % de subventions allouées par le Conseil général et l'Agence de l'eau Rhin-Meuse.

RHIZOSPHERE ; AIDE AGENCE ; agencerm ; ASSAINISSEMENT

LIRE PLUS

Z