m
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation d'un simple cookie d'identification. Aucune autre exploitation n'est faite de ce cookie. OK
Image actualités

Documents  ASSAINISSEMENT COLLECTIF | enregistrements trouvés : 107

O

-A +A

Filtres

Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 32

En application de l’arrêté ministériel du 21 juillet 20151 les Agences de l’eau assurent annuellement une expertise technique des dispositifs d’autosurveillance des agglomérations d’assainissement de taille supérieure ou égale à 120 kg/j de DBO5 et des systèmes d’assainissement dont la station de traitement des eaux usées a une capacité supérieure ou égale à 120 kg/j de DBO5.

ASSAINISSEMENT ; EAU RESIDUAIRE URBAINE ; ZONE URBAINE ; ECHANTILLONNAGE ; ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF ; AUTOCONTROLE ; ASSAINISSEMENT COLLECTIF ; document guide

LIRE PLUS

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- NP
Cote : 21961 RM

DEFINITION DU CALENDRIER ET DES ETAPES DE MISES EN OEUVRE DANS LE BASSIN RHIN MEUSE. TABLEAUX DE BORD DE SUIVI DES TRAVAUX DEPARTEMENTAUX ET COMMUNAUX. MODELE DE COURRIER. LES ARRETES D'AUTORISATION CADRE TYPE ET EXEMPLES DES DDAF DE MOSELLE ET DU BAS RHIN. TABLEAU DE DEFINITION DE LA DEMARCHE DE REGULARISATION ET OBJECTIF DE REDUCTION DE FLUX DE SUBSTANCES POLLUANTES.

CAHIER DES CHARGES ; ASSAINISSEMENT COLLECTIF ; GESTION DE L'EAU

LIRE PLUS

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
2y

- 18

En application de l’arrêté interministériel du 22 juin 2007 (ou de tout arrêté s’y substituant) relatif à la collecte, au transport, au traitement des eaux usées des agglomérations d’assainissement ainsi qu’à la surveillance de leur fonctionnement et de leur efficacité et aux dispositifs d’assainissement non collectif, recevant une charge brute de pollution organique supérieure à 1,2 kg/j de DBO5, dans leur périmètre d’intervention, les Agences de l’eau s’assurent par une expertise technique régulière :
- de la présence des dispositifs de mesure de débits et de prélèvement, de leur bon fonctionnement ainsi que des conditions d’exploitation de ces dispositifs ;
- des conditions de transport et de stockage des échantillons prélevés ;
- de la réalisation des analyses des paramètres fixés par la réglementation nationale, ou le cas échéant, par ceux fixés par le préfet.
En application de l’arrêté interministériel du 22 juin 2007 (ou de tout arrêté s’y substituant) relatif à la collecte, au transport, au traitement des eaux usées des agglomérations d’assainissement ainsi qu’à la surveillance de leur fonctionnement et de leur efficacité et aux dispositifs d’assainissement non collectif, recevant une charge brute de pollution organique supérieure à 1,2 kg/j de DBO5, dans leur périmètre d’intervention, les Agences ...

ASSAINISSEMENT ; EAU RESIDUAIRE URBAINE ; ZONE URBAINE ; ECHANTILLONNAGE ; ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF ; AUTOCONTROLE ; ASSAINISSEMENT COLLECTIF ; document guide

LIRE PLUS

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 28

En application de l’arrêté ministériel du 21 juillet 20151 les Agences de l’eau assurent annuellement une expertise technique des dispositifs d’autosurveillance des agglomérations d’assainissement de taille supérieure ou égale à 120 kg/j de DBO5 et des systèmes d’assainissement dont la station de traitement des eaux usées a une capacité supérieure ou égale à 120 kg/j de DBO5.
Cette expertise a pour objectif de vérifier :
1° La présence des dispositifs de mesure de débits et de prélèvement d’échantillons ;
2° Le bon fonctionnement et le respect des conditions d’exploitation de ces dispositifs ;
3° La fiabilité et la représentativité des mesures obtenues à partir de ces dispositifs ;
4° Le respect des conditions de transport et de stockage des échantillons prélevés ;
5° Le respect des modalités de réalisation des analyses pour les paramètres fixés par l’arrêté ministériel, complété, le cas échéant, par ceux fixés par arrêté préfectoral ;
6° L’adéquation du contenu du manuel d’autosurveillance avec le dispositif en place.
En application de l’arrêté ministériel du 21 juillet 20151 les Agences de l’eau assurent annuellement une expertise technique des dispositifs d’autosurveillance des agglomérations d’assainissement de taille supérieure ou égale à 120 kg/j de DBO5 et des systèmes d’assainissement dont la station de traitement des eaux usées a une capacité supérieure ou égale à 120 kg/j de DBO5.
Cette expertise a pour objectif de vérifier :
1° La présence des ...

ASSAINISSEMENT ; EAU RESIDUAIRE URBAINE ; ZONE URBAINE ; ECHANTILLONNAGE ; ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF ; AUTOCONTROLE ; ASSAINISSEMENT COLLECTIF ; document guide

LIRE PLUS

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 15

En application de l’arrêté ministériel du 21 juillet 20151 les Agences de l’eau assurent une expertise technique des équipements d’autosurveillance des réseaux de collecte des agglomérations d’assainissement de taille supérieure ou égale à 120 kg/j de DBO5 et des systèmes d’assainissement dont la station de traitement des eaux usées a une capacité supérieure ou égale à 120 kg/j de DBO5.
Cette expertise a pour objectif de vérifier :
1° La présence des dispositifs de mesure ou d’estimation de débits et de prélèvement d’échantillons ;
2° Le bon fonctionnement et le respect des conditions d’exploitation de ces dispositifs ;
3° La fiabilité et la représentativité des mesures obtenues à partir de ces dispositifs ;
4° L’adéquation entre le contenu du manuel d’autosurveillance et les équipements et procédures en place.
En application de l’arrêté ministériel du 21 juillet 20151 les Agences de l’eau assurent une expertise technique des équipements d’autosurveillance des réseaux de collecte des agglomérations d’assainissement de taille supérieure ou égale à 120 kg/j de DBO5 et des systèmes d’assainissement dont la station de traitement des eaux usées a une capacité supérieure ou égale à 120 kg/j de DBO5.
Cette expertise a pour objectif de vérifier :
1° La ...

ASSAINISSEMENT ; EAU RESIDUAIRE URBAINE ; ZONE URBAINE ; ECHANTILLONNAGE ; RESEAU D'ASSAINISSEMENT ; AUTOCONTROLE ; METHODOLOGIE ; ASSAINISSEMENT COLLECTIF ; document guide

LIRE PLUS

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 96
Cote : 22911 RM

LES CONTRAINTES DE L'ASSAINISSEMENT. APERCU DES ASPECTS REGLEMENTAIRES, TECHNIQUES ET ECONOMIQUES. ESTIMATION DES COUTS D'INVESTISSEMENT ET DES COUTS D'EXPLOITATION. LES FILIERES TYPES. FOSSE SEPTIQUE, DECANTEUR DIGESTEUR,BOUES ACTIVEES EN AERATION PROLONGEE,LAGUNAGE NATUREL ET AERE, DISQUES BIOLOGIQUES,LIT BACTERIEN, CULTURES FIXES SUR SUPPORTS FINS, EPANDAGE SOUTERRAIN ET EPANDAGE SUPERFICIEL.

ASSAINISSEMENT ; ASSAINISSEMENT COLLECTIF ; ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF ; ASSAINISSEMENT SEMI COLLECTIF ; COUT D'EXPLOITATION ; COUT D'INVESTISSEMENT ; DROIT DE L'EAU ; FOSSE SEPTIQUE ; DECANTEUR ; BOUE ACTIVEE ; LAGUNAGE ; LIT BACTERIEN ; DISQUE BIOLOGIQUE ; INFILTRATION PERCOLATION ; EPANDAGE D'EAU USEE ; EPANDAGE SOUTERRAIN ; FILTRATION BIOLOGIQUE DE L'EAU ; ROSEAU ; METHODOLOGIE

LIRE PLUS

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Z