m
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation d'un simple cookie d'identification. Aucune autre exploitation n'est faite de ce cookie. OK
Image actualités

Documents  ALBE (rivière) | enregistrements trouvés : 17

O

-A +A

Filtres

Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 237

L’Albe, affluent de la Sarre, draine un bassin versant de 410km². Les cours d’eau de ce
bassin versant s’écoulent sur des terrains argilo-marneux dans un contexte d’agriculture
intensive, en particulier sur les versants et les têtes de bassins.
Les cours d’eau principaux (Albe, Rose, Mutterbach) s’écoulent principalement dans des
fonds de vallées caractérisés par des prairies fauchées ou pâturées, en partie drainées.
Du fait des usages agricoles, la plupart des cours d’eau ont subi plusieurs campagnes
d’aménagements hydrauliques lourds dans les années 80, et ce sur la plus grande partie
de leur linéaire. Les travaux avaient pour objet l’assainissement des terrains et devaient
faciliter l’écoulement des eaux vers l’aval. Les travaux hydrauliques ont consisté à réaliser
des curages répétés, des recalibrages, des rectifications de méandres, des coupes de
ripisylves, des drainages de parcelles, des créations de fossés…
Les conséquences de ces aménagements se traduisent par un appauvrissement
biologique du milieu naturel mais également par de profondes modifications du
fonctionnement hydraulique, hydrologique et géomorphologique des bassins versants :
accélération des écoulements, aggravation des érosions, des crues et des étiages etc….
L’entretien des milieux aquatiques et des nombreux ouvrages construits autrefois sur les
cours d’eau n’est plus correctement assuré. Il se crée donc des obstacles à l’écoulement
des eaux, mais aussi et surtout, des entraves au transport naturel des sédiments et à la
libre circulation des espèces aquatiques
Face à ce constat, les Communautés de Communes de l’Albe et des lacs, du Saulnois et
du Centre Mosellan, couvrant la quasi-intégralité du bassin versant de l’Albe, se sont
associées pour mener une étude préalable à la restauration et à la protection contre les
inondations de l’Albe et de ses affluents. La maîtrise d’ouvrage étant assurée par la
Communauté de Communes du Saulnois.
Les communes du bassin versant de l’Albe sont situées sur le département de la Moselle,
mis à part les communes d’Altwiller, Hinsingen et Bissert, situées sur le département du
Bas Rhin.
La carte ci-après présente les limites des trois communautés de communes et du bassin
versant étudié.
L’Albe, affluent de la Sarre, draine un bassin versant de 410km². Les cours d’eau de ce
bassin versant s’écoulent sur des terrains argilo-marneux dans un contexte d’agriculture
intensive, en particulier sur les versants et les têtes de bassins.
Les cours d’eau principaux (Albe, Rose, Mutterbach) s’écoulent principalement dans des
fonds de vallées caractérisés par des prairies fauchées ou pâturées, en partie drainées.
Du fait des usages ...

AMENAGEMENT DE COURS D'EAU ; RESTAURATION DE COURS D'EAU ; ETUDE DE DIAGNOSTIC ; INONDATION

LIRE PLUS

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
2y

- 79 (en deux parties)

L’Albe, affluent de la Sarre, draine un bassin versant de 410km². Les cours d’eau de ce
bassin versant s’écoulent sur des terrains argilo-marneux dans un contexte d’agriculture
intensive, en particulier sur les versants et les têtes de bassins.
Les cours d’eau principaux (Albe, Rose, Mutterbach) s’écoulent principalement dans des
fonds de vallées caractérisés par des prairies fauchées ou pâturées, en partie drainées.
Du fait des usages agricoles, la plupart des cours d’eau ont subi plusieurs campagnes
d’aménagements hydrauliques lourds dans les années 80, et ce sur la plus grande partie
de leur linéaire. Les travaux avaient pour objet l’assainissement des terrains et devaient
faciliter l’écoulement des eaux vers l’aval. Les travaux hydrauliques ont consisté à réaliser
des curages répétés, des recalibrages, des rectifications de méandres, des coupes de
ripisylves, des drainages de parcelles, des créations de fossés…
Les conséquences de ces aménagements se traduisent par un appauvrissement
biologique du milieu naturel mais également par de profondes modifications du
fonctionnement hydraulique, hydrologique et géomorphologique des bassins versants :
accélération des écoulements, aggravation des érosions, des crues et des étiages etc….
L’entretien des milieux aquatiques et des nombreux ouvrages construits autrefois sur les
cours d’eau n’est plus correctement assuré. Il se crée donc des obstacles à l’écoulement
des eaux, mais aussi et surtout, des entraves au transport naturel des sédiments et à la
libre circulation des espèces aquatiques
Face à ce constat, les Communautés de Communes de l’Albe et des lacs, du Saulnois et
du Centre Mosellan, couvrant la quasi-intégralité du bassin versant de l’Albe, se sont
associées pour mener une étude préalable à la restauration et à la protection contre les
inondations de l’Albe et de ses affluents. La maîtrise d’ouvrage étant assurée par la
Communauté de Communes du Saulnois.
Les communes du bassin versant de l’Albe sont situées sur le département de la Moselle,
mis à part les communes d’Altwiller, Hinsingen et Bissert, situées sur le département du
Bas Rhin.
La carte ci-après présente les limites des trois communautés de communes et du bassin
versant étudié.
L’Albe, affluent de la Sarre, draine un bassin versant de 410km². Les cours d’eau de ce
bassin versant s’écoulent sur des terrains argilo-marneux dans un contexte d’agriculture
intensive, en particulier sur les versants et les têtes de bassins.
Les cours d’eau principaux (Albe, Rose, Mutterbach) s’écoulent principalement dans des
fonds de vallées caractérisés par des prairies fauchées ou pâturées, en partie drainées.
Du fait des usages ...

AMENAGEMENT DE COURS D'EAU ; RESTAURATION DE COURS D'EAU ; INONDATION ; ETUDE DE DIAGNOSTIC

LIRE PLUS

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 50
Cote : 08403 RM

RESULTATS INTERPRETES DE PECHES ELECTRIQUES SUR LES STATIONS DU RESEAU DE CONTROLE DE LA POLLUTION DES RIVIERES.ESPECES PRESENTES,PRODUCTIVITE.

EAU DE SURFACE ; QUALITE DE L'EAU ; INVENTAIRE PISCICOLE ; INDICATEUR BIOLOGIQUE

LIRE PLUS

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Z