m
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation d'un simple cookie d'identification. Aucune autre exploitation n'est faite de ce cookie. OK
Image actualités

Documents  AGRICULTURE | enregistrements trouvés : 3 443

O

-A +A

Filtres

Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 235

Dans l'objectif de préserver les parcelles qui ne sont pas en herbe
dans les aires d'alimentation de captage (AAC), la Mission Eau du SIE
Seille et Moselle et de la commune de LOISY a répondu à un appel à
projets de l’AERM pour étudier la faisabilité technico-économique et les
débouchés possibles de cultures bas intrants qui pourraient être à terme
implantées sur les AAC..

AGRICULTURE ; PRATIQUE AGRICOLE ; ECONOMIE ; RESSOURCE EN EAU ; QUALITE DE L'EAU ; CAPTAGE ; EAU POTABLE ; AIRE D'ALIMENTATION DE CAPTAGE

LIRE PLUS

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
2y

- 112

Le plateau de Vicherey-Beuvezin est situé la croisée des départements de Meurthe-et-Moselle et des Vosges, à une cinquantaine de kilomètres au sud de Nancy. Les 15 sources d’eau potable alimentent en eau plus de 14 000 habitants sur les territoires alentours, et sont gérées par plusieurs collectivités : commune de Beuvezin, les syndicats intercommunaux d’Aboncourt‐Maconcourt, de Grimonviller, de Pulligny et la commune de Tramont‐Lassus en Meurthe‐et‐Moselle et le syndicat intercommunal de Vicherey-Aroffe dans les Vosges. Sur ces 15 sources, 14 sont dégradées par des pollutions diffuses d’origine agricole (nitrates et/ou des résidus de pesticides).
Le plateau de Vicherey-Beuvezin est situé la croisée des départements de Meurthe-et-Moselle et des Vosges, à une cinquantaine de kilomètres au sud de Nancy. Les 15 sources d’eau potable alimentent en eau plus de 14 000 habitants sur les territoires alentours, et sont gérées par plusieurs collectivités : commune de Beuvezin, les syndicats intercommunaux d’Aboncourt‐Maconcourt, de Grimonviller, de Pulligny et la commune de Tramont‐Lassus en ...

AGRICULTURE ; PRATIQUE AGRICOLE ; ECONOMIE ; RESSOURCE EN EAU ; QUALITE DE L'EAU ; CAPTAGE ; EAU POTABLE ; AIRE D'ALIMENTATION DE CAPTAGE

LIRE PLUS

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

vol. 0 - n° 0 - 20

Au sommaire :
Réussite : Cap sur l'agriculture biologique
Au courant : Comment les PSE bousculent les pratiques. La nappe rhénane sous surveillance. Agir contre les rejets de chlorure. Au plus près des projets dans les territoires. ATIP-agence de l'eau : expertises partagées
En profondeur : Plan d'aides sécheresse, Face à l'urgence des financements prêts à l'emploi
L'invitée : Valérie Masson-Delmotte "Stabiliser le réchauffement est un impératif majeur"
Evènement : les Trophées de l'eau 2023
Territoire : Colmar, une stratégie de l'eau à 360°
Au sommaire :
Réussite : Cap sur l'agriculture biologique
Au courant : Comment les PSE bousculent les pratiques. La nappe rhénane sous surveillance. Agir contre les rejets de chlorure. Au plus près des projets dans les territoires. ATIP-agence de l'eau : expertises partagées
En profondeur : Plan d'aides sécheresse, Face à l'urgence des financements prêts à l'emploi
L'invitée : Valérie Masson-Delmotte "Stabiliser le réchauffement est un ...

POLITIQUE DE L'EAU ; ONZIEME PROGRAMME ; DGAE ; CHANGEMENT CLIMATIQUE ; PRATIQUE AGRICOLE ; AGRICULTURE ; ECONOMIE D'EAU ; ECONOMIE D'ENERGIE ; TOUS ; AIDE AGENCE ; PESTICIDE ; SECHERESSE

LIRE PLUS

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
5y

- NP
Cote : 17501-1 RM

SDAGE ADOPTE PAR LE COMITE DE BASSIN LE 2 JUILLET 1996 ET ARRETE PAR LE PREFET LE 15 NOVEMBRE 1996. DOCUMENT PRINCIPAL, GUIDE JURIDIQUE ET REFERENCES, GLOSSAIRE, CARTOGRAPHIE ET ANNEXES. SYNTHESE DE LOUISETTE GOUVERNE UN GIDE POUR GERER L'EAU DOCUMENT D'INFORMATION. EN COMPLEMENT LES FICHES REFLEXES PERMETTANT PAR THEME D'ACCEDER DIRECTEMENT AUX PARAGRAPHES DU SDAGE CONCERNES.

GESTION DE L'EAU ; SDAGE ; SAGE ; DROIT DE L'EAU ; INFORMATION ; LINGUISTIQUE ; CARTOGRAPHIE ; EAU SOUTERRAINE ; HYDROLOGIE ; VULNERABILITE DE NAPPE ; OBJECTIF DE QUALITE ; PHOSPHORE ; ZONE HUMIDE ; RIVIERE ; ZONE VULNERABLE ; CARRIERE ALLUVIONNAIRE ; EAU MINERALE ; THERMALISME ; INONDATION ; PROTECTION CONTRE LES INONDATIONS ; BASSIN HYDROGRAPHIQUE ; FORET ; ETIAGE ; DEBIT ; HYDROGEOLOGIE ; EAU SOUTERRAINE ; EAU DE SURFACE ; MINE DE CHARBON ; MINE DE FER ; MINE DE POTASSE ; EUTROPHISATION ; OUVRAGE D'ART ; AGRICULTURE ; POLLUTION AGRICOLE ; ELEVAGE ; FERTIMIEUX ; DISTRIBUTION D'EAU ; PROTECTION DE CAPTAGE ; EAU POTABLE ; LOISIR ; EAU DE BAIGNADE ; ENERGIE HYDRAULIQUE ; VOIE NAVIGABLE ; TRANSPORT FLUVIAL ; RIED ; TOURBIERE ; ETANG ; MARAIS

LIRE PLUS

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 2
Cote : 31793-01 RM

Le début des années 2000 coïncide avec le premier rapport de l’IFEN (Institut Français de l’Environnement) mettant en évidence la présence de produits phytosanitaires dans les eaux. Ce rapport porte annuellement à connaissance de la société civile l’état de présence en molécules phytosanitaires dans les cours d’eau ou les nappes profondes. En Lorraine, les principaux responsables de cette pollution sont les herbicides tel que le glyphosate ou l’atrazine.
La Directive Cadre Européenne sur l’Eau impose le bon état écologique des milieux aquatiques pour 2015. Afin de répondre à cet objectif, la profession agricole se mobilise depuis plusieurs années pour réduire les dégradations du milieu. Ainsi, la compréhension des phénomènes de pollution des eaux par les pesticides est un des enjeux de recherche majeur pour concilier productivité agricole et respect de l'environnement.
Le début des années 2000 coïncide avec le premier rapport de l’IFEN (Institut Français de l’Environnement) mettant en évidence la présence de produits phytosanitaires dans les eaux. Ce rapport porte annuellement à connaissance de la société civile l’état de présence en molécules phytosanitaires dans les cours d’eau ou les nappes profondes. En Lorraine, les principaux responsables de cette pollution sont les herbicides tel que le glyphosate ou ...

AGRICULTURE ; PRATIQUE AGRICOLE ; PRODUIT PHYTOSANITAIRE ; PESTICIDE ; MILIEU POREUX

LIRE PLUS

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 30
Cote : 17501-2 RM

SDAGE ADOPTE PAR LE COMITE DE BASSIN LE 2 JUILLET 1996 ET ARRETE PAR LE PREFET LE 15 NOVEMBRE 1996. DOCUMENT PRINCIPAL, GUIDE JURIDIQUE ET REFERENCES, GLOSSAIRE, CARTOGRAPHIE ET ANNEXES. SYNTHESE DE LOUISETTE GOUVERNE UN GIDE POUR GERER L'EAU DOCUMENT D'INFORMATION. EN COMPLEMENT LES FICHES REFLEXES PERMETTANT PAR THEME D'ACCEDER DIRECTEMENT AUX PARAGRAPHES DU SDAGE CONCERNES.

GESTION DE L'EAU ; SDAGE ; SAGE ; DROIT DE L'EAU ; INFORMATION ; LINGUISTIQUE ; CARTOGRAPHIE ; EAU SOUTERRAINE ; HYDROLOGIE ; VULNERABILITE DE NAPPE ; OBJECTIF DE QUALITE ; PHOSPHORE ; ZONE HUMIDE ; RIVIERE ; ZONE VULNERABLE ; CARRIERE ALLUVIONNAIRE ; EAU MINERALE ; THERMALISME ; INONDATION ; PROTECTION CONTRE LES INONDATIONS ; BASSIN HYDROGRAPHIQUE ; FORET ; ETIAGE ; DEBIT ; HYDROGEOLOGIE ; EAU SOUTERRAINE ; EAU DE SURFACE ; MINE DE CHARBON ; MINE DE FER ; MINE DE POTASSE ; EUTROPHISATION ; OUVRAGE D'ART ; AGRICULTURE ; POLLUTION AGRICOLE ; ELEVAGE ; FERTIMIEUX ; DISTRIBUTION D'EAU ; PROTECTION DE CAPTAGE ; EAU POTABLE ; LOISIR ; EAU DE BAIGNADE ; ENERGIE HYDRAULIQUE ; VOIE NAVIGABLE ; TRANSPORT FLUVIAL ; RIED ; TOURBIERE ; ETANG ; MARAIS ; DROIT DE L'EAU

LIRE PLUS

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 8
Cote : 31988 D RM

Le bassin Rhin-Meuse comporte, notamment sur sa partie Lorraine, des zones agricoles largement drainées sur des surfaces importantes (plaine de la Woëvre, plateau Lorrain...). Sur ces secteurs, l’efficacité des bandes enherbées mises en oeuvre réglementairement pour servir de dispositifs de filtration de ces eaux de drainage se pose. Par ailleurs, dans
ces zones où les cours d’eau ont subi de lourds aménagements hydrauliques (rectification, recalibrage, suppression de végétation...), les problématiques de qualité et restauration physique des rivières sont également prégnantes. Dans ce contexte, le futur plan de gestion des eaux (SDAGE) fixe de nouvelles dispositions visant à éviter les rejets directs des drainages dans les milieux aquatiques et à rendre obligatoire la création de dispositifs “tampon” à l’exutoire des nouveaux réseaux de drainage. Il est également proposé de démultiplier, de manière rustique, ce type de dispositifs sur les drainages existants.
Le bassin Rhin-Meuse comporte, notamment sur sa partie Lorraine, des zones agricoles largement drainées sur des surfaces importantes (plaine de la Woëvre, plateau Lorrain...). Sur ces secteurs, l’efficacité des bandes enherbées mises en oeuvre réglementairement pour servir de dispositifs de filtration de ces eaux de drainage se pose. Par ailleurs, dans
ces zones où les cours d’eau ont subi de lourds aménagements hydrauliques (rectification, ...

ZONE TAMPON HUMIDE ARTIFICIELLE ; DRAINAGE ; BANDE ENHERBEE ; AMENAGEMENT DE COURS D'EAU ; RESTAURATION DE COURS D'EAU ; SDAGE ; ZONE DE REJET VEGETALISEE ; ZONE HUMIDE ; PRATIQUE AGRICOLE ; LUTTE CONTRE LA POLLUTION ; PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT ; LOI SUR L'EAU ; DIRECTIVE NITRATE ; AGRICULTURE

LIRE PLUS

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 250

Les céréales représentent plus de 60% de la surface agricole utile (SAU) de la région Alsacienne. Le maïs est la culture prédominante avec 44% de la SAU, suivi par le blé tendre avec 14%. Le maïs est une culture historiquement prédominante dans la région et notamment dans la plaine, du fait de
conditions pédoclimatiques et d’une disponibilité en eau permettant de très bons rendements, généralement supérieurs aux moyennes nationales.
Cette forte spécialisation, accompagnée de rotations courtes, peut augmenter les pressions de maladies, adventices et ravageurs, et concourir à la diminution des taux de matière organique des sols. Pour compenser ces effets, les exploitants sont ainsi être amenés à utiliser des produits
phytosanitaires et des apports récurrents d’azote, qui altèrent la qualité des captages d’eau. De plus, dans le cas particulier du maïs grain, la récolte plus tardive rend l’implantation de cultures intermédiaires plus difficile. Les sols nus sont alors propices à la lixiviation du nitrate vers les eaux
souterraines.
Face à la situation alarmante de la qualité des captages, des changements de pratiques ont eu lieu afin de réduire les résidus de pesticides et la présence de nitrates. Les agriculteurs ont ainsi contractualisé des MAET pour réduire l’utilisation de pesticides sur les cultures et ont amélioré leur
gestion de l’azote. Toutefois, ces changements de pratiques sont encore insuffisants et ne permettent pas d’atteindre les objectifs de la Directive Cadre Européenne sur l’Eau.
La mise en place d’actions à l’échelle du territoire, impliquant l’ensemble des acteurs et soutenant
des filières économiquement attractives et favorables à la qualité de la ressource en eau
(agriculture biologique et cultures bas-intrants), permettrait d’initier des changements de pratiques pérennes et non dépendants de l’existence de subventions tout en assurant un intérêt économique pour l’exploitant.
Les céréales représentent plus de 60% de la surface agricole utile (SAU) de la région Alsacienne. Le maïs est la culture prédominante avec 44% de la SAU, suivi par le blé tendre avec 14%. Le maïs est une culture historiquement prédominante dans la région et notamment dans la plaine, du fait de
conditions pédoclimatiques et d’une disponibilité en eau permettant de très bons rendements, généralement supérieurs aux ...

AGRICULTURE ; PRATIQUE AGRICOLE ; CAPTAGE ; PROTECTION DE CAPTAGE ; PESTICIDE ; PRODUIT PHYTOSANITAIRE ; POLLUTION DIFFUSE

LIRE PLUS

Z